Archives

Cycle annuel des auditeurs : rapport d’étonnement

Lancé en 2019, par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, le cycle des auditeurs de l’IH2EF a vocation à interroger les grandes thématiques des politiques éducatives à la lumière des évolutions sociétales, des avancées de la Science dans une perspective européenne. Un groupe « d’auditeurs » venus d’horizons différents (secteur privé, public, société civile…) se constitue et mène une réflexion sur un sujet qui fait débat dans la société. A la fin du cycle, un rapport d’étonnement est restitué par les auditeurs à l’État.

Pour 2021-2022 la thématique porte sur La laïcité & les valeurs de la République de l’école à l’université.

L’école française constitue un lieu d’expression particulier de la laïcité. Comment s’est-elle adaptée et s’adapte-t-elle encore aujourd’hui pour continuer à garantir et à transmettre les principes de la laïcité dans une société en perpétuelle évolution ? Qu’en est-il de l’université ? Des autres services publics ?

Lire le rapport d’étonnement

Nouveau numéro Cetavou : Commun, commune, communautés

Le dixième numéro du journal Cetavou : « journal d’expression et de débat des habitants du Pays de Montbéliard » vient de paraître.

Le  terme « communautés » est loin de faire consensus, parfois refuge, d’autres fois suspect ou inquiétant, ce mot au demeurant banal, prend une dimension tout à fait étonnante dans le contexte de crise (s) : économique, sociale, culturelle voire écologique lorsqu’on parle des transitions. Aussi, nous avons essayé d’éclairer ce mot-valise et polysémique au travers de plusieurs témoignages : élus, représentants de confessions religieuses, chercheurs, enseignants en histoire, citoyens… L’espace nous a manqué pour reprendre l’intégralité des propos recueillis. Preuve en est que ce mot chatouille, dérange ou permet de mieux se retrouver dans ce qui fait du commun !

La distribution de la version papier va débuter (mairie, bibliothèque, centre social…), vous pouvez également la demander via contact@ressources-ville.org.

➜ Consulter dès maintenant la version numérique

Formation de formateurs régionaux aux valeurs de la République et laïcité

La DREETS de Bourgogne-Franche-Comté organise une session pour devenir formateur-trice de la formation aux valeurs de la République et laïcité (VRL).

Elle se déroulera sur trois jours consécutifs les 10-11-12 octobre 2022. Elle est organisée en partenariat avec l’association les CEMEA BFC.

Cette formation gratuite est prévue en formule « internat » : 3 jours sur place, avec hébergement et restauration, en présence des formateurs (le lieu d’hébergement sera indiqué ultérieurement).

Les personnes intéressées doivent transmettent avant le 14 juillet 2022 leur CV et motivations par mail à : dreets-bfc.laicite@dreets.gouv.fr.

Retour sur : journée nationale de la laïcité – 9 décembre 2021

  • A Grand-Charmont (25)

Le 9 décembre, lors de la journée nationale de la laïcité, l’école élémentaire Daniel Jeanney a accueilli une exposition réalisée par les élèves ainsi que les enfants du périscolaire et du CLAS des Francas. Les réalisations exposées portaient sur la laïcité et les valeurs de la République et sur la vision des enfants sur ces notions.

Des « arbres de la République » ont été plantés : un arbre de la Fraternité, un arbre de la Liberté et un arbre de l’Égalité.

L’après-midi les élèves de l’école élémentaire ont présenté aux partenaires présents un chant « Les larmes de la joue de Marianne ».

  • A Delle (90)

La mairie de Delle a organisé une rencontre avec le Club Ado de la commune, autour de l’exposition « Le livre Géant de la Laïcité », en présence de Jean-Marie GIRIER, préfet du Territoire de Belfort, de Sandrine LARCHER, maire de Delle, de Guillaume JEHANNIN, responsable du D.U. Laïcité et République à l’IUT de Belfort et Jean-Luc MICHAUD, directeur de Trajectoire Ressources, ainsi que plusieurs stagiaires inscrits au DU Laïcité et République. Cette rencontre a été l’occasion pour les jeunes de découvrir cette exposition et d’échanger avec toutes les personnes présentes sur toutes les questions qu’ils se posent vis-à-vis de la laïcité. Un bel échange, franc, sincère, enrichissant et apaisé, avec des jeunes qui se questionnent légitimement sur une notion par toujours simple à appréhender et sur la place laissée à leur religion dans une société qui semble de plus en plus se « neutraliser ». L’occasion aussi de rappeler que la laïcité permet à chaque citoyen d’avoir une liberté de conscience. Lorsque le préfet leur demande « Que retenez-vous de cet échange ? Au fond la laïcité, c’est quoi pour vous ? », une des jeunes adolescentes répond : « c’est la condition pour vivre tous ensemble de manière apaisée ».

  • A Montbéliard (25)

A l’occasion de la fête de la laïcité, la sous-préfecture de Montbéliard a installé dans son hall l’exposition « Le Livre Géant de la Laïcité » prêtée par Trajectoire Ressources. Plusieurs habitants et salariés du centre social Les Francas de Grand-Charmont sont venus visiter cette exposition et échanger autour de laïcité et du vivre-ensemble, partageant librement leurs points de vue et leurs questions avec Jacky HAUTIER, sous-préfet de Montbéliard, Sandrine WATEL et Inès BAQUET-CHATEL, de Trajectoire Ressources, et Lucas MICHAUD, Président de Laïcité Pays de Montbéliard. L’exposition restera en place à la sous-préfecture jusqu’au 20 décembre pour permettre à toutes les personnes qui s’y rendent de pouvoir la découvrir.

  • « Une dynamique régionale pour la promotion de la laïcité »

Le 9 décembre, journée nationale de la Laïcité, les acteurs de la région impliqués dans des projets et missions de promotion de la Laïcité se sont retrouvés à Besançon, à l’invitation de l’Observatoire Régional de la Laïcité. Une journée à forte valeur symbolique qui a permis, autour de la signature d’une convention de partenariat entre les différents acteurs : la Ligue de l’enseignement, les Francas du Doubs, la Fédération du Grand Est de Léo Lagrange, Café Charlie, Trajectoire Ressources et l’Observatoire Régional de la Laïcité, de poser des objectifs et surtout de se projeter sur des développements à imaginer ensemble dès 2022.

A cette occasion, l’exposition « Les géants de la laïcité » à été support d’échanges avec le jeune public présent.

Lancement du Diplôme d’Université « Laïcité et République » à Belfort (90)

Le diplôme d’Université (DU), « Laïcité et République », initié par l’Université de Franche-Comté, en partenariat avec Trajectoire Ressources a démarré en septembre 2021

Cette première promotion s’engage pour cette nouvelle formation dispensée à l’IUT Belfort-Montbéliard, à raison de deux jours par mois jusqu’en juin. Les premiers enseignements ont été donnés le mercredi 29 septembre. Ce DU est à destination d’un large public : agents du service public, enseignants, acteurs de la politique de la ville, médiateurs, adultes-relais, animateurs socio-éducatifs, aumôniers, salariés du secteur privé, habitants, étudiants…

Dans le cadre de ce DU, des conférences, ouvertes à toutes et tous, seront également proposées. Le programme complet des conférences vous sera dévoilé prochainement.

Si vous êtes intéressés par la formation, des places sont encore disponibles. A savoir, qu’en raison d’une subvention de la Direction centrale des cultes du Ministère de l’Intérieur, le coût pour cette année est divisé par deux, et donc désormais de 800€.

En savoir plus :

➜ Contact : Guillaume Jehannin, coordinateur du DU,
guillaume.jehannin@univ-fcomte.fr – 03 84 58 76 01

Campagne nationale en faveur de la laïcité à l’école

L’éducation nationale a lancé à la rentrée une campagne nationale en faveur de la laïcité à l’école. Intitulée, « C’est ça la laïcité »,  elle a été déployée tout le mois de septembre par affichage, sur internet et sur les réseaux sociaux, ainsi que dans les écoles et les établissements scolaires. Elle présente une série de 8 affiches qui s’adressent en priorité aux élèves et plus largement, dans sa déclinaison pédagogique, à la communauté éducative.

Pour en savoir plus, par ici

Penser ou panser la laïcité

Nouvel apéro-philo sur la radio RCF orchestré par Guillaume Jehannin avec la participation de Laurent Desplanques et de trois collègiennes du Collège Vauban de Belfort.
« Penser ou panser la laïcité ? » est la thématique du jour.

Pour (ré)écouter l’émission, cliquer ici

L’Observatoire de la laïcité remplacé par un Comité interministériel

Contesté, l’Observatoire de la laïcité va être remplacé par un Comité interministériel qui réunira l’Intérieur, l’Éducation nationale et la Fonction publique.

Matignon a tranché début juin : l’Observatoire de la laïcité, connu pour son travail sur le terrain, mais vivement contesté, va être remplacé par un Comité interministériel, une décision saluée comme un gage d’« efficacité » pour les uns et dénoncée comme une « reprise en main étatique » par d’autres.

 

Continuer la lecture

Enquête flash

En partenariat avec la DREETS de Bourgogne-Franche-Comté, Trajectoire Ressources lance une enquête flash à destination des formatrices et formateurs de la région.

Vous êtes formateurs de niveau 1 ou 2 en région Bourgogne-Franche-Comté. Afin d’identifier la dynamique du réseau des formateurs et de recenser quelques besoins, idées, propositions, pour déployer le plan VRL et répondre aux défis du moment, nous vous invitions à remplir ce rapide questionnaires dont les retours seront présentés le 9 juin lors du regroupement des formateurs VRL.

➜  Pour y répondre

 

Laïcité : 100 % des agents de la fonction publique territoriale formés d’ici 2024

Le rapport sur la formation au principe de laïcité des agents publics a été remis, hier, à l’exécutif. Dans la foulée, le gouvernement a notamment pris l’engagement selon lequel chaque nouvel entrant dans la fonction publique devra suivre une formation à la laïcité.

Le préfet Pierre Besnard et Isabelle de Mecquenem, membre du Conseil des sages du ministère de l’Éducation nationale, proposent, dans un rapport présenté hier, leurs solutions pour « structurer une offre de formation pour tous les agents publics dans le domaine de laïcité ».
« Difficile à appliquer correctement sur le terrain », selon les déclarations d’une majorité d’acteurs du service public compilées dans un rapport de l’Observatoire de la laïcité en octobre 2020, la laïcité fera bientôt l’objet d’une formation commune aux agents des trois versants de la fonction publique. Les auteurs du rapport plaident pour l’intégration rapide du Centre nationale de la fonction publique territoriale et des grandes associations d’élus « à l’élaboration d’un module commun pour les trois versants de type valeurs de la République-laïcité ».

« Régler le problème de la formation initiale »

Il s’agit là « d’élaborer une formation unique, interministérielle, accessible aux agents des trois versants de la fonction publique ». D’une durée d’une journée, elle deviendrait « le tronc commun auquel chaque administration pourrait ajouter un module cas pratiques liés à ses problématiques spécifiques ».
Dans la fonction publique territoriale, par exemple, « un mécanisme sera à trouver avec les associations d’élus pour régler le problème de la formation initiale à la laïcité des agents contractuels qui ne sera pas sans coût financier pour les collectivités locales ». De la même façon, il conviendra de « trouver une réponse appropriée tel qu’un rappel du principe de laïcité et de la neutralité au premier engagement »  pour les plus de 200 000 agents titulaires, occupant des temps non complets avec un faible nombre d’heures.
Dans les petites communes, par ailleurs, « il faudra tenir compte du principe de réalité et des réunions devront être organisées avec les employeurs territoriaux et les centres de gestion pour trouver des solutions adaptées ».

Chaque nouvel entrant dans la fonction publique suivra une formation à la laïcité

Au global, d’ici fin 2021, 100 % des écoles de service public dispenseront une formation obligatoire à la laïcité, mi-2022 au plus tard, chaque nouvel entrant dans la fonction publique devra suivre une formation à la laïcité et « 100 % des 5,5 millions d’agents publics devront avoir été formés à la laïcité d’ici 2024 », prévoit le gouvernement.
Un calendrier qu’il conviendrait peut-être de tempérer. « Rendre obligatoire une formation initiale sur la laïcité pour tous les agents publics »  était déjà l’une des préconisations d’un rapport rédigé en 2016 et la circulaire du 15 juillet 2017 relative au respect de la laïcité dans la fonction publique, si elle « rappelle l’exigence de la formation initiale et continue des agents publics à la laïcité », le plan de formation qu’elle impliquait « est resté en partie inchoatif »  (c’est-à-dire qu’il n’a fait que commencer).
Pierre Besnard et Isabelle de Mecquenem proposent d’ailleurs de compléter cette circulaire notamment pour « mieux faire connaître le rôle des référents laïcité »  confortés par le projet de loi confortant les principes de la République, « renforcer leur rôle dans la diffusion et la bonne application du principe de laïcité auprès des agents publics »  et « rendre systématique le suivi des atteintes à la laïcité ».

La laïcité, « un point encore aveugle de la formation des agents publics »

Le choix du temps long s’impose donc sur ce sujet, d’autant que « l’enjeu d’une formation au principe de laïcité s’avère plus complexe et plus délicat, reconnaissent en effet les auteurs du rapport, puisqu’il s’agira de combiner l’exigence d’une maîtrise du principe constitutionnel de laïcité et les spécificités de sa mise en œuvre judicieuse et adaptée aux conditions d’exercice dans chaque service public ».
La laïcité est, pour l’heure, « un point encore aveugle de la formation des agents publics », pointent les auteurs du rapport. Selon un sondage de décembre 2020, 15 % seulement des agents déclarent avoir reçu une formation sur la laïcité depuis leur entrée dans la fonction publique. De la même manière, 10 % seulement des contractuels déclarent avoir reçu une formation contre 17 % chez les fonctionnaires. « Ces différents résultats démontrent l’impérieuse nécessité de relancer les formations et ceux d’autant plus que plus de 30 % des agents estiment avoir été confrontés à des atteintes à la laïcité dans le cadre professionnel » , écrivent les auteurs du rapport qui préconisent d’organiser un module de formation obligatoire avec une partie socle commun avant la titularisation des agents. Les contractuels, eux, se verraient obligatoirement rappeler la signification de la laïcité et du principe de neutralité avant la signature du contrat, puis seraient obligatoirement formés à la laïcité au cours de la première année du contrat.
Les auteurs insistent enfin sur la motivation et l’intérêt de l’agent à se former à ces questions. « L’obligation de formation à la laïcité doit être pleinement intégrée et valorisée dans la progression de carrière de l’agent public au titre des fondamentaux à maîtriser », préconisent-ils à ce titre.

Source : Maire Info – https://www.maire-info.com/article.asp?param=25337

Enquête auprès des lycéens sur la laïcité et la place des religions à l’école et dans la société

A l’occasion d’un numéro spécial consacré à la laïcité, le magazine de la LICRA « Droit de Vivre » a commandé à l’Ifop une enquête permettant de mieux cerner la place que les lycéens accordent aujourd’hui à la religion, le sens qu’ils donnent à la laïcité dans l’enceinte scolaire mais aussi leur point de vue sur le droit de « blasphémer » à la manière d’un journal satirique comme Charlie Hebdo.

Pour cela, l’Ifop a mis en place un dispositif d’étude d’envergure permettant de mesurer la spécificité de la population lycéenne sur ces sujets – à travers des indicateurs offrant des comparaisons avec le point de vue de l’ensemble des Français majeurs – mais aussi d’analyser certaines variables pouvant influencer leur rapport à la laïcité comme leur affiliation religieuse, leur degré de religiosité ou leur évolution dans certains contextes scolaires (ex : éducation prioritaire, enseignement professionnel).

Lire l’enquête

Faire vivre la laïcité au quotidien – 2 février 2021

Le 2 février dernier s’est tenu le forum-débat : « Faire vivre la laïcité au quotidien ».  Ce temps d’échange à distance était organisé par un collectif de partenaires : Café Charlie de Besançon et Vesoul, Centre Information Jeunesse de Haute-Saône, Ligue de l’Enseignement du Doubs, Fédération Léo Lagrange- Centre Est, Francas du Doubs, SOS Racisme Besançon, Observatoire Régionale de la laïcité de Bourgogne-Franche-Comté et Trajectoire Ressources.

Les réflexions ont été appuyées par l’intervention de Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire National de la laïcité

Lire la synthèse

Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté adopte une charte

L’adoption de cette « charte de la Laïcité » vise à renforcer la promotion, la compréhension et le respect du principe de Laïcité. Le texte sera soumis à toutes les structures associatives qui solliciteront une subvention de la Région. La signature et le respect de cette charte conditionneront notamment le soutien de la Région.

Lire la charte

La laïcité à l’usage des parents d’élèves

La FCPE, la Ligue de l’enseignement et l’Observatoire de la laïcité publient un livret « La laïcité à l’usage des parents d’élèves » qui a pour ambition d’expliquer le plus simplement possible en quoi consiste le principe de laïcité.
Mieux faire connaitre ce principe fondamental de notre République, lever les idées fausses qui persistent pour préciser la manière dont l’école publique fait vivre la laïcité au quotidien sont les principaux objectifs de ce document. A lire, à diffuser et à partager absolument pour que le plus grand nombre puisse se l’approprier !

Il vise à mieux faire connaitre ce principe central d’organisation de notre République démocratique, laïque et sociale, et contribue à lever quelques idées fausses pour préciser la manière dont l’école publique le fait vivre au quotidien.

Ce livret a vocation à être accessible au plus grand nombre : il se veut un support d’information et d’explication à utiliser dans le cadre d’animations avec tous les parents. Il peut également être mobilisé pour croiser ces échanges avec les équipes éducatives scolaires comme périscolaires, en lien avec nos autres partenaires laïques réunis notamment au sein du CAPE, Collectif des Associations Partenaires de l’Ecole publique.

Découvrir le livret

Un plan municipal de la laïcité à Chenove (21)

La municipalité de Chenôve s’attache à faire vivre les Valeurs de la République et la laïcité dans sa ville depuis plusieurs années. Différentes actions ont déjà été menées : une cérémonie annuelle d’entrée dans la citoyenneté, la fête de la République qui a lieu depuis 2017, une fresque murale représentant une Marianne, etc.

La municipalité souhaitait aller plus loin dans sa démarche, les élus ont ainsi adopté en conseil municipal une charte des valeurs de la République et de la laïcité. Elle s’applique à tous les agents municipaux, aux élus, aux usagers du service public ainsi qu’aux associations et partenaires dont la municipalité soutient financièrement l’action. Cette charte constitue une première étape du « Plan municipal de la laïcité », la ville souhaite par la suite créer un observatoire municipal de la laïcité.

Lire la charte

Une charte de la laïcité pour la ville de Dijon (21)

La ville de Dijon a adopté en décembre dernier lors d’un conseil municipal une charte de la laïcité reprenant les points clés de celle du gouvernement.

Ainsi depuis le 1er janvier 2021, la charte devra être signée par les associations percevant une subvention de la collectivité. Elle invite les associations à inscrire la laïcité et plus largement la défense des valeurs de la République dans leur règlement intérieur.

Lire la charte

Septième rapport annuel de l’Observatoire de la laïcité

L’Observatoire de la laïcité présente son septième rapport annuel depuis son installation par le Président de la République le 8 avril 2013. Il a pour objet de rendre compte du travail effectué en 2019-2020 par l’Observatoire et d’établir son bilan annuel sur le respect du principe de laïcité en France.

Pour lire le rapport : https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/277902.pdf

Exposition « Le livre géant de la laïcité »

Depuis son acquisition au printemps dernier par Trajectoire Ressources, l’exposition « Le livre géant de la laïcité » continue de circuler dans différentes structures publiques, sociales ou scolaires de la région Bourgogne Franche-Comté.  Cette exposition d’envergure (22 panneaux roll up) conçue par des spécialistes, enseignants et jeunes, et avec le soutien de l’Observatoire de la laïcité, elle est un auxiliaire précieux pour les interventions auprès de différents publics.
Mêlant à la fois texte et illustration, l’exposition permet de mettre en lumière la notion parfois compliquée de laïcité de façon simple et pédagogique. Un outil qui sert de support d’animation et/ou d’apports complémentaires, en particulier pour des actions menées dans le cadre du plan Valeurs de la République et Laïcité en Bourgogne Franche-Comté.

Dernièrement c’est le centre socio-culturel La CLE d’Offemont (90) qui l’exposait. Différentes animations ont pu être développées autour de l’exposition :

  • Journée citoyenne et républicaine de mobilisation contre l’endoctrinement et la radicalisation ;
  • Commémoration du 115ème anniversaire de la loi de 1905 séparation de l’église et de l’état avec la présence du Préfet du Territoire de Belfort et du Maire d’Offemont ;
  • Échanges-découverte avec habitants dans le cadre du volet parentalité.

Ainsi près de deux cent personnes ont pu découvrir l’exposition.

                           

➜ Pour rappel l’exposition est mise à disposition gratuitement des structures qui le désirent. Pour plus d’information sur le prêt, contacter : contact@ressources-ville.org

Crédits : Sarah Debris-Erny - Radio France

Ils ont pensé la laïcité – Podcast de France culture

Ils ont pensé la laïcité ! France Culture propose un podcast en six épisodes dressant le portrait de six figures clés dans l’histoire de la pensée et dans l’exportation du concept de laïcité à la française. 🎧

Voltaire, Victor Hugo, Georges Clemenceau, Aristide Briand, Jean Jaurès, Mustafa Kemal Atatürk … Ce podcast dresse le portrait de six figures clés dans l’histoire de la pensée et dans l’exportation du concept de laïcité à la française.

A (ré)écouter ici

Crédits : AFP - AFP

1905-2020 : le long chemin de la laïcité en France avec Patrick Weil

La laïcité est-elle en danger ? Cent quinze ans après la promulgation de la loi de 1905 entraînant la séparation des Églises et de l’Etat, l’assassinat au mois d’octobre dernier du professeur Samuel Paty remet en cause un principe jusqu’alors intimement lié à l’histoire de France.

Éclairage avec l’historien Patrick Weil sur France Culture lors de la journée de la laïcité le 9 décembre 2020

➡ (Ré)écouter l’émission : https://www.franceculture.fr/emissions/linvitee-des-matins/1905-2020-le-long-chemin-de-la-laicite-en-france-avec-patrick-weil?fbclid=IwAR2trJaPM7HFx4HWV-TSRDtC17A-aHTm4DbVKVDLlNw77m76m6G5A_nnnGc

Retour sur les formations à Pontarlier et à Vesoul en octobre 2020

L’actualité de ces dernières semaines ainsi que le procès des évènements tragiques survenus en 2015 a rappelé la nécessité de partager les valeurs et principes élémentaires qui fondent une République « indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Nombre de débats actuels témoignent d’une méconnaissance du principe de « laïcité », focalisés sur ce qu’elle interdirait au détriment de ce qu’elle garantit et permet.

Les préjugés, contre-sens et malentendus sur le sujet contribuent à entretenir un climat de défiance vis-à-vis des institutions et des tensions au sein de notre société entre deux perceptions opposées : celle d’une laïcité menacée par une plus grande visibilité du fait religieux dans l’espace public et celle d’une laïcité vécue comme un outil de discrimination en raison de l’appartenance religieuse. Dans ce contexte, nombre de remontées de terrain, relayées par les réseaux professionnels comme par les représentants des services déconcentrés de l’État, montrent un certain découragement des intervenants sociaux et éducatifs. Elles mettent en exergue leur grand isolement et une difficulté à répondre aux situations qu’ils rencontrent ou aux interpellations dont ils font l’objet.

Principe fondamental garant des valeurs de la République, la laïcité est souvent mal comprise, parfois contestée ou détournée aujourd’hui.

La mise en œuvre d’un plan de formation « Valeurs de la République et Laïcité » a été confiée dans sa déclinaison régionale aux DRJSCS. Il s’adresse aux acteurs de terrain, qu’ils soient agents de l’Etat ou agents des collectivités territoriales, salariés ou bénévoles associatifs, aux enseignants… à toute personne en relation avec des publics.

Grâce à 2 jours de formation, les acteurs- actrices de proximité pourront porter un discours clair et sans équivoque sur ce qu’est la laïcité et ce qu’elle n’est pas, afin de créer des conditions de dialogue avec l’ensemble des composantes de notre société.

Fondé sur le droit, en matière de respect des principes de laïcité et de non-discrimination ; dans une logique de dialogue avec les populations, ils- elles seront en capacité :

  • D’adopter un positionnement adapté à leur situation professionnelle et au statut de leur structure employeuse ;
  • D’apporter des réponses aux demandes et situations rencontrées dans l’exercice de leurs fonctions.

Ainsi, en Bourgogne-Franche-Comté, 80 formateurs-trices, habilités-es par le Préfet de région dispensent des formations dans les 8 départements qui composent notre région.

Les dernières sessions ont mobilisé des représentants de l’Etat avec la présence de M. le Sous-Préfet Delrieu lors d’une session de formations qui s’est déroulée dans le cadre des formations ETAT/CNFPT à Pontarlier les 1er et 2 octobre 2020 dispensée par Thomas Prouteau (formateur et agent de l’Etat) ou encore  à Vesoul lors d’une session de formations les 15 et 16 octobre dernier, dont l’organisation a été confiée  à AAMI 70 en présence de Mme la Préfète Balussou et de M. le Maire de Vesoul, M. Chrétien. Cette formation a été dispensée par Catherine Tirvaudey (formatrice et maitre de conférences à l’UFR SJEPG).